• Maroc, 2

     

    x.jpg

     

    *

    « la petitela balance »
    Partager via Gmail Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    12
    Mercredi 21 Septembre 2016 à 11:38

    Pas besoin du titre pour savoir où on est, superbe!

    11
    Jeudi 7 Mars 2013 à 19:30
    Oui, c'est Chefchaouen sans aucun doute.
    10
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 17:27
    J'aime l'art primitif, j'ai aimé le cheval des grottes préhistoriques, et aussi ce beau texte d'accueil...Merci Emma
    9
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 16:17
    Un très beau rendu, ce tableau possède une belle atmosphère, douce et sereine.
    Sonia
    8
    Elo
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 13:22
    une atmosphère, c'est vraiment chouette ! tu as croqué quelque chose. Bisous
    7
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 13:03
    Le Loch, ruelle au Maroc, les jolies poulettes et surtout le mendiant chez Jill Bill, qui a beaucoup retenu mon attention...
    6
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 09:14
    Trop trop beau... J'ai vécu dans le Rif, et les maisons adossées aux oueds que nous traversions étaient peintes de ce bleu unique. Je te demanderai un de ces jours la permission d'utiliser cette toile pour un poème, car elle me bouleverse, Emma, elle réveille de vieux vieux souvenirs très affectueux pour une région et des êtres peut-être morts aujourd'hui ( tremblement de terre d'Imzouren)
    5
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 17:34
    4
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 11:17
    atmosphère bien rendue!
    je savoure les plis des vêtements!!
    Bisous
    3
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 08:19
    Je ne connais pas le Maroc, mais j'ai entendu parler de ces villes aux murs bleus, que c'est beau! Tu as su donner vie à cette ruelle qui semble calme et paisible où quelques âmes se croisent dans le calme et la sérénité.
    Très joli travail, bravo!
    2
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 08:14
    Chefchaouen ?
    Très joli !
    Bisous !
    1
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 06:51
    Il me semble que le travail est rythmée par une réflexion régulière, et qu'il s'accomplit sans acoup. Quelle sérénité !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :