• Lampedusa

     

    acrylique
    Mais les hommes,
    dis moi,  griot édenté,
    Où sont les hommes ?
    Ils sont partis escalader les barbelés
    Je suis la dernière sentinelle...
     
     
    « le petit Le chagrin »
    Blogmarks

    Tags Tags :
  • Commentaires

    12
    Samedi 19 Octobre 2013 à 17:38

    Oui... je sais que tu as réussi à mettre là tout ce que ce mot est devenu pour nous.

    Merci, Emma.

    11
    Minik do
    Mardi 15 Octobre 2013 à 07:31

    Le désert, la mer

    le sang et les larmes.

    Tout y est...

    10
    Lundi 14 Octobre 2013 à 22:52
    erato:

    Il faut relire le poème pour comprendre la violence des couleurs et des mouvements .Superbe . Belle soirée Emma

    9
    Lundi 14 Octobre 2013 à 19:50

    Enfer et couleurs dantesques pour une mise en scène qui colle parfaitement au sujet.
    Bravo et félicitations.

    8
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 19:37

    combien faudra-t-il encore de noyés pour assouvir la mer affamée ? on en parle parce que c'était près des côtes et spectaculaire. Si seulement cela pouvait faire changer les attitudes ...

    Je viens d'entendre à la radion que sur la dernière barque, des médecins syriens venaient d'accoucher une femme et ils les ont vu sombrer elle et son nouveau-né ...

    7
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 12:15

    la mer et le feu.. une belle toile pour une tragédie inhumaine...

    6
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 08:28

    Une oeuvre magnifique! Je vois deux profils face à face. Et , curieusement, celui de droite semble un double de l'africaine vue sur l'autre billet

    superbe de violence dans la palette, bien en accord avec les mots

    Bon dimanche Emma

    Martine

    5
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 00:45

    Une belle évocation de cette tragédie - qui vient de se répéter hélas

    4
    Samedi 12 Octobre 2013 à 23:45

    que de couleurs pour ce tableau pourtant cette vie que mènent ces hommes est dure et inhumaine

    3
    Samedi 12 Octobre 2013 à 15:38

    La violence des couleurs correspond bien à la violence faute à ces gens...


    Très belle page.

    2
    Samedi 12 Octobre 2013 à 15:07

    Les victimes ont-elles vu d'aussi jolies couleurs avant de sombrer ? Il faut l'espérer.

    Il y a dans ton tableau une impression de volume et des couleurs qui me corespondent bien (pas le volume, hi, hi)

    1
    Samedi 12 Octobre 2013 à 13:18

    Un dur moment de tourmente...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :